Obama et Hollande pour un accord « ambitieux et durable » sur le climat

Le président américain et son homologue français souhaitent que le sommet de Paris sur le climat débouche sur un accord «ambitieux et durable», a indiqué la Maison Blanche dans un communiqué.

Obama et Hollande pour un accord « ambitieux et durable » sur le climat

Obama a appelé Hollande vendredi matin et les deux dirigeants ont «souligné leur engagement personnel à conclure un accord ambitieux et durable sur le changement climatique ainsi que leur détermination à travailler ensemble pour y arriver» lors du sommet de l’ONU (COP21) qui débute à Paris le 30 novembre.

La présidence française a confirmé cet échange téléphonique.

Les deux dirigeants ont aussi évoqué le sommet du G20 à Antalya, en Turquie, dimanche et lundi, où «ils se rencontreront en personne ce week-end», selon l’exécutif américain.

Sur le climat, les deux présidents affichent leur unité après une passe d’armes entre les deux pays sur le caractère contraignant d’un éventuel accord mondial contre le réchauffement climatique.

Cet accord sera «contraignant ou il n’y aura pas d’accord», avait lancé mercredi depuis Malte François Hollande.

Le secrétaire d’Etat John Kerry avait estimé à l’inverse que l’accord ne serait pas juridiquement contraignant car «il ne sera certainement pas un traité».

«Il n’y aura pas d’objectifs de réduction juridiquement contraignants comme cela avait été le cas» pour le protocole de Kyoto de 1997, que les Etats-Unis avaient d’ailleurs refusé de ratifier, avait affirmé John Kerry, dont le pays est le deuxième pollueur mondial après la Chine.

© 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.