Trop tôt pour dire que 2015 est lumineuse

Le site Meteovisat affirme que 2015 est une des années les plus ensoleillées de l’histoire. Le météorologue Marc Van Diepenbeek nuance.

Anne Sandront
Trop tôt pour dire que 2015 est lumineuse
Automne soleil bois forêt arbres météo ensoleillement ©ÉdA – Delphine Perin

Selon Meteovista, 2015 est bien partie pour être dans le Top 20, voire le Top 10 des années les plus ensoleillées, avec 1 600 heures de soleil au 31 octobre alors que la moyenne annuelle est de 1 545.

Pour le météorologiste Marc Van Diepenbeek, il est trop tôt pour se prononcer. Il se penche immédiatement pour consulter les chiffres d'ensoleillement. «Fin octobre, nous étions à 1599 heures… et 7 minutes.» Il compare avec le Top 10: « En 10e position, l'année 1911 avait eu 1 828 heures d'ensoleillement, et 1959, année record, en a eu 2 151! On en est encore loin…»

En considérant le rang de l'année 2015 à ce moment de l'année, il établit que nous sommes en 49e position, sur 129 ans de mesures (depuis 1887). «C'est supérieur à la normale, reconnaît Marc Van Diepenbeek. Si les deux prochains mois sont normaux, on pourrait arriver à 1710 heures de soleil. C'est au-dessus de la moyenne. C'est quelque chose que l'on considère comme très anormal, qui se produit une fois tous les dix à trente ans

Et si 2015 étaitdans le Top 10?

Le communiqué de Meteovista s’emballe, encouragé par les deux premiers jours de novembre et leurs 18 heures d’ensoleillement.

«Si la fin de l'année est également ensoleillée, 2015 figurera dans le Top 10. Le soleil a brillé davantage que la moyenne pendant six des dix premiers mois de l'année. Si les mois de janvier et d'octobre ont été relativement sombres, les mois d'avril et de juin ont été particulièrement ensoleillés. Le mois d'avril a même été le quatrième plus ensoleillé depuis le début des relevés météorologiques

Mais Marc Van Diepenbeek conclut: «Ça n'a pas beaucoup de sens de faire ce genre de calculs à ce moment de l'année, car l'information est biaisée, elle s'appuie sur des hypothèses. »