Des militants environnementaux baissent leur pantalon à Bruxelles

Une soixantaine d’activistes de la coalition climat et de Climate Express se sont rassemblés ce vendredi matin, pantalons aux chevilles, à l’occasion du conseil des ministres du gouvernement flamand.

«Cette action est un avertissement clair de la société civile: si les ministres ne se mettent pas d’accord maintenant, ils iront à Paris le pantalon baissé», selon les organisateurs.

«Avec cette action, nous voulions clairement montrer que notre pays se ridiculise», précise Joeri Thijs, de Greenpeace. «Cela fait déjà six ans que nous négocions» sur la répartition des efforts climatiques.

Samedi dernier, les ministres avaient annoncé qu’ils étaient parvenus à un accord, mais il s’agissait seulement d’une proposition. Le gouvernement flamand veut prendre une décision vendredi concernant ce projet d’accord.

«Notre pays comporte une bonne équipe de négociateurs, avec une bonne réputation. Nous sommes habitués à faire des compromis, ce qui est utile avec les pays du sud. Mais leur crédibilité dépend aussi grandement de la manière dont la Belgique fait elle-même son travail», ajoute-t-il.

Les militants veulent rassembler 10.000 citoyens à Paris le 29 novembre pour une grande marche sur le climat, à l’occasion de la Conférence sur le climat (COP21) qui se déroulera dans la capitale française en décembre.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.