Paul Furlan sur la répartition climatique: «Chacun doit faire un pas vers l’autre»

Les chances sont maigres pour que l’accord de répartition intra-belge de l’effort climatique («burden sharing»), approuvé récemment par la Wallonie et Bruxelles mais pas encore par la Flandre, soit renégocié, estime Paul Furlan, ministre wallon l’énergie et du climat.

Paul Furlan sur la répartition climatique: «Chacun doit faire un pas vers l’autre»

L’élu socialiste invite la N-VA, qui juge l’effort demandé à la Wallonie insuffisant, à prendre ses responsabilités pour valider cet accord en vue de la conférence climatique sur le climat à Paris fin du mois.

Interviewé ce matin par Bertrand Henne dans l’émission Matin Première de la RTBF, le ministre wallon Paul Furlan a réaffirmé que l’accord dégagé ce week-end entre régions et fédéral sur le «burden sharing» était selon lui équilibré.

Il a surtout précisé qu’il n’entendait pas «le gouvernement dans son ensemble» remettre en cause cet accord. «Un seul parti s’est exprimé contre», à savoir la N-VA, par la voie du vice-Premier ministre fédéral Jan Jambon, alors que la ministre flamande de l’Environnement, Joke Schauvliege (CD&V) continue de soutenir cette répartition, a souligné M. Furlan.

Selon le ministre wallon, «les voies sont minces pour revoir en quelques jours ou quelques semaines un accord qu’il a fallu négocier pendant plus de neuf ans», et de rappeler que la Wallonie demandait 40% des revenus de la mise aux enchères du CO2, pour n’en obtenir que 30%. «Chacun doit faire un pas vers l’autre sinon on n’avancera jamais dans ce pays.»

Le socialiste wallon invite dès lors chacun à prendre ses responsabilités. «Je laisse à la N-VA le soin d’assumer la responsabilité de ce qu’elle va faire dans les prochains jours, je ne vais pas mettre de l’huile sur le feu, ils ont deux jours pour se positionner sur un accord climatique sur lequel nous sommes attendus au tournant», a-t-il conclu.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.