Répartition de l’effort climatique: la Flandre rouspète, Marghem tempère

La ministre fédérale de l’Energie, Marie-Christine Marghem, continue à œuvrer à un accord sur la répartition de l’effort climatique après les déclarations de la N-VA à propos du projet d’accord entre les trois Régions et le gouvernement fédéral annoncé ce week-end.

Répartition de l’effort climatique: la Flandre rouspète, Marghem tempère

«Nous travaillons de façon correcte et nous allons continuer à le faire. Le but, c’est l’accord», a souligné Mme Marghem, en marge d’une réunion de commission.

La ministre fédérale a fait remarquer qu’il ne s’agissait encore que d’un «projet d’accord». «Un projet d’accord n’est pas un accord finalisé. Nous savions qu’il y avait une marge de discussion, qui est en train de se faire», a-t-elle dit.

Mme Marghem s’est refusée à faire du dossier un problème communautaire. Il était prévu ce week-end que chaque ministre revienne devant son gouvernement et lui soumette le projet. «Je vais les laisser travailler tranquillement et ne pas entrer là-dedans».

«On a l’habitude qu’il y ait en Belgique des phases de dramatisation», a-t-elle ajouté.

La ministre fédérale ne veut pas s’enfermer dans un calendrier de conclusion d’un accord. «Je ne mets pas de deadline mais il serait décent qu’il y ait un accord avant la COP21 (conférence de Paris sur le climat qui débute le 30 novembre), et pas la veille tout de même».

Le vice-premier ministre N-VA, Jan Jambon, collègue fédéral de Mme Marghem, a confirmé que la charge supportée par la Flandre était à ses yeux trop lourde. «A chacun sa façon de s’exprimer. Ce n’est pas la mienne», a commenté Mme Marghem.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.