Financement climat: «La Belgique fait partie des mauvais élèves»

La Belgique a été pointée du doigt lors d’un séminaire organisé par la coupole d’organisations non gouvernementales de coopération au développement (CNCD 11.11.11), avant la tenue du sommet sur le climat, COP21.

Financement climat: «La Belgique fait partie des mauvais élèves»

«L’humanité a encore les moyens de limiter les changements climatiques», selon le climatologue Jean-Pascal van Ypersele, présent au séminaire. Sur la question du financement climat – soit l’engagement financier des pays riches envers les pays pauvres – les experts du CNCD 11.11.11 estiment que la Belgique fait jusqu’ici partie des mauvais élèves.

Le financement climat est un point crucial de l’accord COP21, selon les experts. «Les réductions des émissions et financement climat doivent être considérés comme deux faces d’une même pièce: plus les résultats seront importants dans la lutte contre le réchauffement, moins les besoins financiers seront conséquents, et inversement», selon le CNCD 11.11.11.

La conférence de Copenhague en 2009 a permis de s’accorder sur un financement rapide de 30 milliards de dollars de 2010 à 2012 et d’ici 2020, assurer 100 milliards de dollars annuels. Dans ce cadre, la Belgique s’était engagée à fournir 150 millions d’euros pour le financement rapide de 2010 à 2012. Il manquait 58 millions d’euros fin 2012, lorsque les comptes ont été faits, déplore le CNCD 11.11.11.

L’organisation recommande ainsi à la Belgique, dans le sillage de 2020, «de clarifier les engagements de chacune des Régions et du niveau fédéral.»

«Les querelles communautaires sur la répartition de l’effort climatique (‘burden sharing’) freinent la Belgique», fustige Nicolas Van Nuffel, responsable du plaidoyer de la coupole. Ce dernier plaide pour «arrêter les subsides aux énergies fossiles et aller chercher de nouvelles sources de financement, comme une taxation du transport aérien».

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.