Nos jeunes busés à l’examen climatique

À l’examen du réchauffement climatique, nos élèves sont busés, juge l’Aped. Qui estime le résultat «alarmant».

Jean-Christophe Herminaire
Nos jeunes busés à l’examen climatique
junge frau mit windrad und stromstecker ©bilderstoeckchen – Fotolia

À l’approche du sommet climat de Paris, l’Aped, association d’enseignants qui défend une «école démocratique», a voulu savoir si nos enfants – qui sont les citoyens de demain – sont bien informés des défis liés aux changements climatiques. Pour cela, 19 questions ont été posées à 3 236 élèves d’une centaine d’établissements du pays. Des classes de 5e et 6e secondaire, y compris professionnelles. Et le résultat est jugé «alarmant».