Soupçonné d’avoir dérobé de l’argent, il est poursuivi et battu à mort par des villageois

La victime est un père de famille de 39 ans. Il est décédé à la suite de ses blessures, deux jours après les événements, au CHU de Nice, en France.

La Rédaction de L'Avenir
Drame dans le sud de la France.
Le drame a eu lieu dans le sud de la France. ©Copyright (c) 2022 Jose HERNANDEZ Camera 51/Shutterstock. No use without permission.

Un homme a perdu la vie après avoir été poursuivi et battu par des habitants du village de L’Escarène, dans les Alpes-Maritimes, en France. Il s’agit d’un père de famille, âgé de 39 ans, indique le journal français Midi Libre. L'homme est décédé à la suite de ses nombreuses blessures au CHU de Nice, le 14 octobre 2022, deux jours après avoir été “laissé pour mort” dans le village de L’Escarène.

Accusé de vol puis lynché par une trentaine de personnes

La victime, Jérémy Dasylva, est soupçonnée par certains habitants d’avoir dérobé une carte bleue et 45 euros à une dame âgée. Il s’agirait de la raison pour laquelle certains habitants ont décidé de s’en prendre à lui, le 12 octobre 2022 au soir, après avoir été avertis par les cris de la dame. Parmi eux, un petit groupe est venu avec des chiens.

Selon un voisin de la vieille femme, ils étaient environ une trentaine à participer à cette “chasse à l’homme”. Les villageois l’ont pourchassé avant de lâcher au moins l’un des chiens. La victime a tenté de s’enfuir mais n’y est pas parvenue et de nombreux coups ont été donnés. Après le lynchage, l’homme a été laissé pour mort et en partie déshabillé. Il n’avait plus de pantalon, plus de chaussures.

L’homme décède à l’hôpital

La gendarmerie a été dépêchée sur place. L’homme était encore conscient et a alors été transporté au CHU de Nice où il succombera à ses blessures deux jours plus tard, comme l’explique Nice-Matin.

Une enquête confiée à la brigade de recherche de Nice

Une enquête a été ouverte pour “violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner”. Elle a été confiée à la brigade de recherche de Nice, afin d’identifier les auteurs du lynchage. L’un d’entre eux “serait en fuite à l’étranger”.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...