Le jour de leur mariage, une dentiste belge comparaît pour le meurtre de son fiancé: elle l’aurait étouffé

Au lieu de se marier ce vendredi, une dentiste belge comparaîtra devant la chambre du conseil pour le maintien ou non de sa détention préventive. Inculpée de meurtre, la quadragénaire est soupçonnée d’avoir étouffé son fiancé.

La Rédaction de L'Avenir
 Une autopsie a été pratiquée sur le corps de la victime.L’homme serait mort d’asphyxie.
Une autopsie a été pratiquée sur le corps de la victime.L’homme serait mort d’asphyxie. ©BELGAIMAGE (photo prétexte)

L’histoire à peine croyable nous est relatée par nos collègues de Het Laatste Nieuws . Au lieu d’être à l’autel pour se marier avec son fiancé de 45 ans, un ancien pilote devenu son assistant, une dentiste de Lummen (située en Région flamande dans la province de Limbourg), âgée de 46 ans, doit comparaître ce vendredi devant la chambre du conseil pour son maintien ou non en détention préventive. La quadragénaire a été placée sous mandat d’arrêt fin de semaine dernière pour le meurtre de son financé. Un homme qu’elle aurait étouffé.

Selon le directeur du cabinet dentaire où M.S. et son fiancé R.C. travaillaient, rien ne pouvait présager une telle issue, expose-t-il dans Het Laatste Niews .Le couple semblait s’entendre à merveille et jouissait manifestement d’une relation stable. Les tourtereaux avaient même récemment emménagé dans une nouvelle maison située à Lummen.

Jeudi dernier, les ambulanciers et un véhicule SMUR avaient été appelés à intervenir dans leur habitation située Burgemeester Vandenhovestraat, à Linkhout (Lummen située en Région flamande dans la province de Limbourg). À l’arrivée des services de secours, le fiancé était mort asphyxié.

Les enquêteurs plancheraient pour deux hypothèses: un suicide ou un meurtre. Reste que la quadragénaire, qui crie son innocence, a été placée sous mandat d’arrêt.