«Un jury n’est pas moins capable»

En France, il existe une juridiction spéciale pour les affaires de terrorisme. Elles échappent aux jurys populaires. Pas en Belgique.

Jean-Christophe Herminaire
«Un jury n’est pas moins capable»
Les procès pour terrorisme sont très médiatisés. Ce qui pèse sur la sérénité des jurés. ©BELGA

Tâche délicate pour les quatre femmes et les huit hommes désignés, comme jurés principaux, au procès d’assises qui doit juger Medhi Nemmouche et Nacer Bendrer, accusés de l’attentat au Musée juif de Belgique, le 24 mai 2014. Un procès très médiatisé et qui se déroule dans un contexte de tension.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...