Paul Marchal aux Soeurs qui doivent accueillir Martin: "Comprenez les victimes"

Paul Marchal, le papa d'An, a appelé le couvent où Michelle Martin devrait être hébergée. En tant que famille de victime, il a demandé aux soeurs de la compréhension. Et son message a été entendu, affirme-t-il.

Paul Marchal aux Soeurs qui doivent accueillir Martin: "Comprenez les victimes"
paul marchal ©Reporters

Alors que le départ en France de Michelle Martin est toujours en suspens, Paul Marchal a pris l'initiative jeudi de contacter le couvent où devrait aller l'ex-épouse de Marc Dutroux.

"J'ai appelé le couvent de Besançon pour me présenter. Je voulais clairement faire savoir que j'étais concerné par l'affaire Martin, que j'étais membre de la famille d'une des victimes. J'ai demandé de la compréhension aux Soeurs pour la situation des victimes", a déclaré Paul Marchal à l'agence Belga.

"Le Soeurs se sont montrées très compréhensives et très accessibles mais elles étaient étonnées que je sache que Martin pourrait se rendre là-bas."

Il semble en effet qu'une fois libérée, si la France donne son feu vert, Martin puisse s'exiler dans le couvent de Montferrand-le-Château, près de Besançon. Ce couvent fait partie de la congrégation des Dominicains de Bethanie et celle-ci s'occupe essentiellement des personnes qui veulent reconstruire leur vie.

Paul Marchal a tenu à souligner que Michelle Martin n'a "jamais exprimé ses regrets auprès des victimes" de l'affaire Dutroux et que, "quand elle a été libérée une première fois dans les années 80, sa soudaine dévotion avait déjà été mise en avant. Je ne comprend pas comment la justice ne voit pas comme Martin peut être manipulatrice", conclut-il.

Avec Belga