Six suicides par jour en Belgique

6 suicides se produisent par jour en Belgique. Nous possédons d'ailleurs, avec la Finlande, le triste record européen du plus grand nombre de suicides par habitants.

Catherine ERNENS
Six suicides par jour en Belgique
705419

Les dernières statistiques disponibles attribuent à la province de N amur le triste record du nombre de suicides en Belgique. Sans qu'on sache pourquoi. Sans qu'on ait pu vérifier s'il s'agissait là d'une tendance lourde ou pas. « Il faut prendre ces statistiques avec beaucoup de recul, explique Axel Geeraerts, le directeur du centre de prévention du suicide. On a un trou dans les chiffres. On aurait besoin des chiffres de 2005 et 2006 pour vérifier. Or on ne les a pas. »

Une étude a été menée récemment sur Bruxelles : les statistiques montraient qu'une commune possédait un taux de suicide beaucoup plus élevé que les autres. « On a croisé tous les paramètres possibles et imaginables pour trouver une explication. Et on n'en a pas trouvé. C'est très délicat », poursuit le directeur du centre de prévention.

Par contre, la Wallonie dénombre plus de suicides que la Flandre. Là, c'est une vraie tendance vérifiée sur de nombreuses années. « Mais on ne sait pas pourquoi non plus. De même qu'on ne sait pas pourquoi il y a plus de suicides en Belgique qu'en Allemagne ou aux Pays-Bas », signale Axel Geeraerts.

Le suicide en Belgique, c'est six décès par jour, 2000 par an. Avec un taux de suicide estimé à plus de 20 pour 100 000 habitants, la Belgique bat, avec la Finlande, tous les records d'Europe de l'Ouest. La moyenne mondiale se situe à 14,5 pour 100 000 habitants.

Le suicide n'est pas un caprice de bourgeois ou le désespoir du pauvre. Les clichés ont tout faux. Le suicide touche toutes les couches de la population et toutes les classes sociales. Les statistiques démontrent cependant deux singularités. Les hommes se suicident trois fois plus que les femmes dans nos sociétés occidentales. Les personnes les plus sensibles aux idées suicidaires sont les adolescents et les personnes âgées. Les deux extrémités de l'existence.

Autrement dit, si les jeunes et les femmes essayent plus souvent de mettre fin à leurs jours, les hommes et les personnes âgées y arrivent plus souvent.