Assassinat à Ougrée: un majeur et deux mineurs appréhendés

Un habitant d'Ougrée, âgé de 19 ans, a été placé lundi sous mandat d'arrêt pour assassinat. Deux coauteurs présumés, âgés de 17 ans, un garçon et une fille, ont par ailleurs été mis à la disposition du juge de la jeunesse.

Assassinat à Ougrée: un majeur et deux mineurs appréhendés
128320 ©(photo Belga)

La disparition de la victime, Mehdi Moktar, âgée de 21 ans et domiciliée à Ougrée, avait été signalée par sa famille le jour de Noël. La police locale d'abord, et la police judiciaire fédérale ensuite, ont enquêté avant de procéder à l'interpellation des trois individus.

Les suspects et la victime faisaient partie d'une bande qui a commis de nombreux méfaits dans la région, dont des incendies et des vols.

Guet-apens

Pour une raison que l'on ignore, un guet-apens a vraisemblablement été monté le 25 décembre par le trio pour amener la future victime dans une habitation de la rue Biez du Moulin, à Ougrée. C'est là qu'elle a été tuée, probablement avec une arme à feu.

Le corps, qui a ensuite été dissimulé dans les bois d'Ougrée, n'a pas encore été retrouvé. Les recherches ont été suspendues lundi en fin de journée, vers 16h30, et reprendront mardi matin. Le parquet de Liège reste discret à propos de cette affaire, qui serait un règlement de comptes.

Les accusés se rejettent la faute

Le jeune de 19 ans et l'adolescent de 17 ans se rejettent la responsabilité de la mort de la victime. Le majeur a été écroué à la prison de Lantin. Quant aux deux mineurs, une mesure de placement en centre fermé a été réclamée à leur encontre par le parquet de la famille auprès du juge de la jeunesse.

Avec Belga

+ MISE A JOUR | Le cadavre retrouvé ce lundi soir

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...