Contenu de partenaire

4 raisons de quitter votre emploi, même en cas de crise

Il est déconseillé aux travailleurs actifs de chercher un nouvel emploi quand l'actualité fait état de licenciements et de restructurations. En revanche, si vous vous rendez tous les jours au travail à contrecœur, vous feriez mieux de chercher autre chose. Surtout si les quatre signaux ci-dessous se dressent sur votre chemin…

Jobat.be
Jobat.be
Jobat.be ©Shutterstock

1. Un environnement toxique

Les médias ont souvent parlé de managers toxiques ces dernières semaines. Sachez qu’une organisation ou un département peut également avoir une culture toxique. La question est dès lors de savoir dans quelle mesure vous contribuez vous-même à cette toxicité.

« Si vous êtes par exemple constamment en train de jaser ou de vous plaindre, regardez d'abord comment vous pouvez avoir un impact positif en modifiant votre propre comportement », recommande Marlo Lyons, coach de carrière, responsable des ressources humaines et auteure du livre 'Wanted : une nouvelle carrière', dans la Harvard Business Review . « En revanche, si vous sentez que les problèmes sont profondément ancrés et ne vont pas changer de sitôt, vous sortir de la situation en question est la meilleure option », poursuit-elle.

2. Vos valeurs sont bafouées

Les frustrations à propos de votre travail sont souvent liées à des valeurs qui sont contraires aux vôtres. En tant que gestionnaire de compte ou vendeur, vous pourriez par exemple vous sentir forcé de mettre les clients sous pression alors que vous n'en avez pas envie. Ou encore devoir constamment consacrer des heures supplémentaires à des dossiers moins urgents alors que vous attachez énormément d'importance à dîner le soir avec votre famille.

Déterminez les missions et les valeurs qui vous tiennent à cœur, suggère Marlo Lyons. « Dites par exemple à votre patron que vous souhaitez consacrer du temps à votre famille le soir et que vous n'êtes disponible que pour des dossiers vraiment urgents. S'il ne respecte pas vos souhaits, votre travail risque de ne plus être en adéquation avec vos valeurs.

3. Vous êtes ralenti dans votre croissance

Dans un livre récemment publié par quatre femmes scientifiques, le terme "tâches non promotionnelles" occupe une place centrale, comme remplacer un collègue absent ou organiser le travail des autres. Il s'agit de tâches qui sont importantes pour une organisation mais qui ne nécessitent généralement pas de connaissances spécifiques. Celles-ci sont d'ailleurs souvent effectuées par des femmes, mentionne l'intitulé générale de l'ouvrage en question.

« Ce travail supplémentaire s’opère souvent au détriment de votre propre travail et du temps dont vous avez besoin pour gravir les échelons hiérarchiques. Si vous commencez à en faire de trop, cela pourrait même se retourner contre vous. »

Alors que certaines missions vous font travailler dans l'ombre, d'autres peuvent profiter à votre carrière. « Si votre patron vous offre des opportunités de travailler sur des projets intéressants, d'autres personnes verront quelles sont vos compétences et vos capacités. Cette visibilité, associée à d'excellents résultats, peut déboucher sur de nouvelles opportunités », suggère Marlo Lyons.

« Mais si votre patron ne vous met pas en avant, il vous sera impossible de montrer qui vous êtes et ce dont vous êtes capable. Cela rendra plus difficile votre croissance au sein de l'organisation.

4. Vous détestez le lundi matin

Si vous vous réveillez tous les lundis en redoutant d'aller travailler, cela signifie que quelque chose ne va pas. La plupart des gens veulent avoir un impact, ou du moins sentir qu'ils peuvent mettre leurs compétences au profit de leur employeur. Dans le cas contraire, ils abandonneront rapidement, finiront par être démotivés et n’auront plus aucune énergie pour travailler.

« Si votre travail vous semble routinier, frustrant ou inintéressant, il se peut que votre poste ne vous convienne plus », déclare la coach de carrière. « S'il n'y a rien que vous puissiez faire pour vous ressourcer, un autre emploi peut être le meilleur moyen de rétablir votre intérêt pour votre travail. »

Source : Jobat.be

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...