La construction veut attirer de nouveaux talents pour relancer et reconstruire la Wallonie

Le secteur de la construction est en demande constante de main d’œuvre. Les plans de relance post-crise du Covid et les dégâts importants à la suite des inondations de juillet ajoutent à cette pénurie un besoin conséquent de travailleurs supplémentaires. Plusieurs Jobdays sont prévus pour attirer de nouveaux entrants dans un secteur comprenant de nombreux avantages.

Adops
La construction veut attirer de nouveaux talents pour relancer et reconstruire la Wallonie
Confédération Construction Wallonne ©Confédération Construction Wallonne

Le secteur de la construction connait une pénurie de main d'œuvre qualifiée depuis plusieurs années. Selon la liste du Forem de 2021 reprenant les 126 métiers identifiés en pénurie ou fonctions critiques, le secteur de la construction est le plus représenté avec 41 métiers. La situation actuelle d'après-crise sanitaire et de reconstruction de la Wallonie concentre des besoins inédits pour le secteur, selon Francis Carnoy (Directeur général de la Confédération Construction Wallonne): « Encore plus aujourd'hui, la pénurie de main d'œuvre représente un réel défi, dans une perspective de relance post-Covid et de reconstruction post-inondations de juillet, pour le redéploiement socio-économique de la Région, pour la redynamisation de l'emploi local, mais aussi pour les objectifs environnementaux que nous sommes fixés».

Actuellement, le secteur de la construction au niveau wallon voit en ses rangs 6000 à 7000 emplois vacants. Ces chiffres pourraient augmenter avec les nombreux chantiers à venir en termes de rénovation énergétique, d’infrastructures et de relogement à la suite des inondations.

Pour attirer de nouveaux travailleurs, plusieurs Jobdays sont organisés par le Forem en collaboration avec le secteur dans les prochains jours. Il s'agit d'évènements locaux proposant la mise en contact directe entre des entreprises de construction et des demandeurs d'emploi qui souhaitent intégrer le secteur. «Les Jobdays constituent une formidable porte d'entrée dans notre secteur, en demande continue de personnel. Ces rencontres débouchent dans de très nombreux cas à une insertion durable car elles sont un point de passage permettant l'échange direct entre l'entrepreneur et son futur collaborateur pour notamment discuter de ses aspirations professionnelles», ajoute Edouard Francq (conseiller Confédération Construction Wallonne). Plus de 8 Jobdays sont prochainement prévus dans toute la Wallonie, directement accessibles via la page d'accueil du site Internet du Forem.

De nombreux avantages souvent méconnus

La Confédération Construction Wallonne (CCW) précise que la construction offre de nombreux avantagesà ses travailleurs : timbre fidélité, timbre intempéries, indemnité de promotion, repos compensatoire, pension complémentaire, prime d'ancienneté, chômage intempérie, assurance hospitalisation, frais de déplacement, etc. Néanmoins, peu sont au courant, ce qui ne contribue donc pas à l'attractivité du secteur, selon Edouard Francq (CCW): «La construction, en plus d'être un des secteurs qui rétribuent le mieux, offre une pléiade d'avantages que trop peu de personnes connaissent. Nous le répétons: en plus d'être porteuse de sens, la construction est un secteur diversifié, innovant et attractif». À bon entendeur…