L’Open Vld ne veut pas de la «taxe des riches» des socialistes: «Plus à gauche que les communistes»

Le député fédéral Open Vld Jasper Pillen ne veut pas entendre parler des propositions socialistes de taxer davantage les profits excessifs des entreprises. « Plus à gauche que les communistes », a-t-il lancé dans l’émission Villa Politica de la VRT, diffusée en marge de la séance plénière de la Chambre.

Belga
 Le libéral flamand Jasper Pillen s’en est pris à la proposition des socialistes du nord du pays.
Le libéral flamand Jasper Pillen s’en est pris à la proposition des socialistes du nord du pays. ©BELGA

Dans l’hémicycle, l’aile gauche de la majorité fédérale a remis un coup de pression en faveur de nouvelles mesures pour le pouvoir d’achat. Les libéraux ne se sont pas exprimés en séance.

Sur la VRT, le libéral flamand Jasper Pillen s’en est toutefois pris à la proposition des socialistes du nord du pays. Jeudi matin, Vooruit réclamait que les profits excessifs des entreprises soient taxés à hauteur de 35% contre 25% actuellement dans le cadre de l’impôt des sociétés ordinaire. Le profit excessif serait défini comme un rendement de 8% sur le capital investi. La moyenne se situe à 3,4%.

M. Pillen a qualifié d’"arbitraire" ce seuil de 8%. De plus, la mesure toucherait aussi la classe moyenne, estime-t-il. "Nous n’allons pas pénaliser à nouveau les petits entrepreneurs ou les PME, qui donnent des emplois et créent de la richesse et qui ont déjà traversé des moments difficiles."

Selon le député Open Vld, les ministres socialistes Karine Lalieux et Pierre-Yves Dermagne doivent présenter en urgence leurs projets de réforme des retraites et de hausse du taux d’emploi, "le meilleur moyen de maintenir une sécurité sociale soutenable et de protéger le pouvoir d’achat". "C’est dommage qu’à l’approche du 1er mai, on n’opte que pour des slogans", a-t-il conclu.