Le SPF Économie lance une campagne pour attirer les femmes dans le secteur numérique

Dans l’Union européenne, les femmes n’occupent que 17 % des postes du secteur des technologies de l’information et de la communication (TIC).

Belga
 -
- ©MaxFrost – Fotolia

Pour combler ce fossé, le SPF Économie lance jeudi, à l’occasion de la Journée mondiale des jeunes filles dans le secteur des TIC, une campagne de sensibilisation baptisée "#BeDigitalTogether".

Le but? Attirer des femmes dans les filières et les métiers du numérique. Un secteur où elles se font rares alors que la société ne cesse de se numériser. Être absentes d’un secteur en pleine croissance, qui dessine le futur visage de la société, représente donc un sérieux problème, auquel le SPF Économie veut s’attaquer.

Une stratégie nationale au doux nom de "Women in Digital", coordonnée par le service public fédéral, a d’ailleurs été élaborée, visant à attirer davantage d’étudiantes dans les études liées au TIC, à les insérer sur le marché du travail et à les y maintenir.

La nouvelle campagne de sensibilisation s’inscrit dans cette stratégie et proposera des témoignages de femmes exerçant dans le secteur des TIC, afin de donner des modèles aux jeunes, mais aussi des capsules vidéos et des exemples d’initiatives "inclusives".

Attirer plus de femmes dans ces métiers est "non seulement important pour favoriser l’égalité femmes-hommes, mais également pour le développement économique de la Belgique et la croissance de l’emploi. Il s’agit en effet de métiers d’avenir", souligne, dans un communiqué, le ministre de l’Économie, Pierre-Yves Dermagne.

"Les jeunes filles renoncent trop souvent à acquérir des compétences numériques durant leurs études. Ces femmes risquent d’être exclues de notre société numérique et de rencontrer de nombreux problèmes sur le marché du travail", pointe la ministre des Télécommunications, Petra De Sutter.