Pension améliorée pour les conjoints aidants

La condition des trente ans de carrière pour bénéficier, au prorata, de la pension minimale, est assouplie pour les conjoints aidants.

La Rédaction de L'Avenir
Pension améliorée pour les conjoints aidants

Beaucoup d’indépendants travaillent en couple et en personnes physiques. Jusqu’en 2003, ils ne payaient des cotisations que pour l’exploitant principal, le mari le plus souvent. L’épouse ou la cohabitante ne bénéficiait que de droits sociaux dérivés: pas de couverture en incapacité ou invalidité, pas de droit de pension en cas de séparation.