Wallonie : un carnet de santé digital pour tous « d’ici fin 2023 »

Invitée de la chaîne d’informations LN24, ce jeudi 12 janvier 2023, Christie Morreale, la ministre régionale de la Santé, a donné plus de détails sur le carnet de santé digital qui sera bientôt disponible en Wallonie.

A. Ma.

La version papier du carnet de santé a fait son temps. Désormais, les Wallons disposeront d’une version digitale. C’est en tout cas ce qu’a confirmé la ministre wallonne de la Santé, Christie Morreale, ce jeudi, sur le plateau de LN24.

« C’est une petite révolution. Avant, on utilisait des carnets vieillots dans lequel on indiquait la vaccination des adultes ou des enfants. C’est désuet, explique l’élue socialiste. On s’est donc dit qu’on allait profiter de l’après-crise Covid pour mettre en place un dispositif spécifique du côté wallon avec un carnet de santé digital qui s’enrichira progressivement avec différentes données. »

Concrètement, toutes les données médicales des patients seront conservées sur internet et sur une application.

Épidémie de Covid, grippe et bronchiolite : « Les hôpitaux ne sont pas saturés », assure Christie Morreale

Compilant les vaccins mais aussi les allergies et les autres spécificités de chaque patient, ce carnet de santé digital doit faciliter la vie de chacun, estime la ministre. « Pendant le Covid, on a été confronté à des personnes qui tombaient gravement malades et pour lesquelles on ne savait rien de leur avis sur l’acharnement thérapeutique, par exemple […] Si a des souhaits en fin de vie, ils pourraient également s’inscrire dans ce carnet. »

Fort d’un budget de 1,7 millions d’euros, « l’application sera très sécurisée », promettent encore les autorités. « Le patient devra donner son accord pour qu’on accède à ses données de santé. Pour les personnes plus âgées ou plus fragiles, qui n’ont pas accès facilement au numérique, elles pourront être aidées par des personnes de confiance dans le milieu médical. »

Les carnets digitaux devraient arriver progressivement dans l’année. « Et on espère que le dispositif sera complet d’ici la fin de l’année », conclut Christie Morreale.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...