Multilinguisme via la double immersion : entre «renforcement de l’apprentissage des langues» et «précipitation»

La majorité PS-MR-Ecolo au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB) a adopté ce mercredi 30 novembre 2022 le projet de décret instaurant le principe de la double immersion dans l’enseignement secondaire : à partir de la rentrée du mois d’août 2023, les écoles qui le souhaitent pourront proposer deux cursus en immersion linguistique à leurs élèves. Pour l’opposition, le projet n’est pourtant "pas mûr" et son adoption est "précipitée". Explications.

Romain Veys
 À l’Athénée d’Anvaing, l’apprentissage par double immersion attire de plus en plus d’élèves.
À l’Athénée d’Anvaing, l’apprentissage par double immersion attire de plus en plus d’élèves. ©EdA

Suivre un enseignement de type immersif en langues néerlandaise et anglaise, en plus du français, sera désormais possible en Fédération Wallonie-Bruxelles.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...