12 ans de scandales liés à la Coupe du monde 2022 au Qatar en 12 dates clés (Grand angle)

Corruption, décès, désastre écologique… La Coupe du monde 2022 au Qatar enchaine les scandales depuis 12 ans. À un mois jour pour jour de son lancement, retour sur 12 dates clés dans notre Grand angle.

Maël Baudé
 Depuis l’attribution de la Coupe du monde 2022 au Qatar, le 2 décembre 2010, les scandales se suivent et se ressemblent: pots-de-vin, morts sur les chantiers, conflits d’intérêts…
Depuis l’attribution de la Coupe du monde 2022 au Qatar, le 2 décembre 2010, les scandales se suivent et se ressemblent: pots-de-vin, morts sur les chantiers, conflits d’intérêts… ©AFP

La Coupe du monde au Qatar débutera le 20 novembre 2022. Alors que les appels au boycott se multiplient, L’Avenir vous propose de revenir sur 12 ans de scandales en 12 dates clés, dans un Grand-Angle (article interactif).

De son attribution, le 2 décembre 2010, aux récentes critiques de personnalités du monde du football, en passant par le Qatargate, le FIFAgate ou encore les révélations du Guardian, L’Avenir revient sur les principaux scandales de cette Coupe du monde 2022.

Presque 12 ans après l’attribution de la Coupe du monde 2022, le constat est sans appel: la plupart des membres du comité exécutif de la FIFA de l’époque (les votants) sont mouillés dans des affaires de corruption, plus ou moins directement liées avec l’édition qui va se jouer dans un mois au Qatar. Nous avons dénombré 19 membres qui ont été: soit suspendus de toutes activités liées au football, soit inquiétés voire accusés à divers titres (corruption, fraude, racket, blanchiment d’argent, abus de confiance…), soit suspectés. Seules 5 personnes semblent réellement en dehors de tous soupçons.