Voici les nouveaux dangers de notre été caniculaire: le liquide de refroidissement et le chlore des piscines

Si les appels pour les piqûres de guêpes explosent, le Centre antipoisons enregistre également des appels pour des intoxications au liquide de refroidissement du moteur et au chlore des piscines.

Thomas Longrie
 Attention dans le dosage et dans l’utilisation du chlore.
Attention dans le dosage et dans l’utilisation du chlore. ©EdA

Les vapeurs de chlore sont nocives. Si le Centre antipoisons a constaté une explosion d’appels à la suite de piqûres de guêpes (plus de 280 appels actuellement contre 84 pour l’année 2021), le chlore utilisé dans les piscines en cette période de fortes chaleurs reste très dangereux. Car le produit, oxydant et corrosif, doit être manipulé avec la plus grande précaution, loin de la portée des enfants. »L’inhalation de vapeurs de chlore peut entraîner des problèmes de santé », prévient le Professeur Dominique Vandijck, directeur général adjoint du Centre antipoisons. " Une exposition unique à des vapeurs de chlore peut avoir de graves conséquences, tant à court qu’à long terme, et doit être prise au sérieux. liquide de refroidissement du moteur. »

Autre problématique en cette période de canicule: le liquide de refroidissement emporté dans les voitures lors de vacances à l’étranger."Le liquide est normalement contenu dans de grands bidons de cinq litres, mais les citoyens le transvasent dans de petites bouteilles. Ils vont ensuite confondre les bouteilles et boire du liquide de refroidissement au lieu d’un soda ou de l’eau."L’an dernier, 175 appels ont été reçus au Centre antipoisons."Avec les températures actuelles, on a déjà reçu plusieurs appels de ce type cet été", précise Dominique Vandijck.

Centre antipoisons: 070 245 245