Une explosion de piqûres de guêpes: le Centre antipoisons a déjà reçu 280 appels cet été et s’attend encore à en avoir beaucoup

Si l’an dernier, le Centre antipoisons enregistrait 84 appels pour des piqûres de guêpes, elle en a déjà reçu 280 cette année. Un chiffre qui devrait arriver à 600 au terme de cet été.

Thomas Longrie
 Si la guêpe venait à s’approcher de trop près, «surtout restez calme et ne faites pas de mouvements brusques», conseille le directeur général adjoint du Centre antipoisons.
Si la guêpe venait à s’approcher de trop près, «surtout restez calme et ne faites pas de mouvements brusques», conseille le directeur général adjoint du Centre antipoisons. ©Galam - stock.adobe.co / D.R.

Du jamais vu! Si l’an dernier, le Centre antipoisons enregistrait 84 appels pour des piqûres de guêpes, elle en a déjà reçu 280 cette année, selon Dominique Vandijck, directeur général adjoint de l’institution."Ce n’est hélas pas fini", ajoute-t-il. Car c’est pendant le mois d’août que ces insectes"sont plus actifs et donc plus agressifs".