Covid: pas d’inquiétude à ce stade, mais un probable rappel de vaccination ciblé à l’automne

La ministre wallonne de la Santé Christie Morreale s’est exprimée au micro de La Première sur la remontée des cas de coronavirus en Belgique. Il n’y a pas lieu de s’alarmer.

Belga
 Christie Morreale
Christie Morreale ©BELGA

"La bonne nouvelle est qu’au Portugal on voit que cela a pris environ quatre semaines avant d’atteindre le pic. (En Belgique) nous sommes dans la 3e semaine": la ministre wallonne de la Santé Christie Morreale a indiqué jeudi au micro de La Première (RTBF, radio) que l’on se trouve effectivement dans une "vague" avec la forme BA5 du coronavirus, mais qu’il n’y a pas lieu de s’alarmer.

Le message reste le même: il faut "être attentif" et "se protéger" pour éviter les formes sévères de la maladie, en veillant à avoir eu la vaccination complète (3 voire 4 doses), surtout si l’on fait partie des personnes fragiles (personnes âgées, comorbidités, etc.), résume la ministre. Dans ce cadre, le port du masque est "une question de bon sens" à gérer en fonction des circonstances (il est recommandé dans un lieu peuplé sans aération), ajoute-t-elle. 

Se dirige-t-on vers un nouveau rappel de vaccination pour la population générale? "Le plus probable est que l’on se dirige vers une vaccination de rappel aux alentours de l’automne, pour les personnes âgées, les malades, le personnel soignant, etc. Donc pas une vaccination massive. Mais nous attendons l’avis du Conseil supérieur de la santé, dans les prochains jours", indique Christie Morreale.