Article abonné offert

Gros contrôles de police pour lutter contre le GSM au volant: gare à l’amende qui s’annonce plus salée

Le GSM au volant est désormais une infraction du 3e degré, avec une amende de 174 € à la clef. Dès ce mardi, la police organise une campagne de contrôles renforcés pour lutter contre la distraction au volant.

Thomas Longrie
 Utiliser son GSM comme GPS ou comme radio? Oui, à condition que celui-ci soit fixé à la voiture sur un support adapté.
Utiliser son GSM comme GPS ou comme radio? Oui, à condition que celui-ci soit fixé à la voiture sur un support adapté. ©BELGAIMAGE

Conduire un véhicule requiert la plus grande concentration.Et pourtant, nombre d’automobilistes téléphonent ou consultent même leur smartphone en conduisant. Selon la police fédérale, 25% des accidents de la route sont causés par de la distraction au volant.Pour conscientiser les automobilistes, la police fédérale de la route organise, en collaboration avec 110 zones de la police locale, la première action nationale contre la distraction au volant. Celle-ci débutera ce mardi, pour se terminer 48 heures plus tard.Dans la ligne de mire des inspecteurs?L’usage du GSM au volant. Car le phénomène a déjà coûté la vie à plusieurs personnes. Et il constitue, depuis début mars, une infraction du 3edegré au code de la route, avec une amende de 174 € à la clef.