Tenez vos chiens en laisse dans la nature pour préserver la faune sauvage

L’agence flamande en charge des parcs et domaines naturels, Natuur en Bos, rappelle jeudi l’importance de tenir les chiens en laisse lors de promenades dans la nature afin d’éviter qu’ils ne nuisent à la faune sauvage.

Belga
Tenez vos chiens en laisse dans la nature pour préserver la faune sauvage
©serkan52 - stock.adobe.com

Chaque année, des animaux sont blessés ou désorientés après avoir été attaqués par les chiens de promeneurs, rappelle l’agence dans un communiqué.

Au cours du printemps, la nature est particulièrement vulnérable. "La nature est une maternité à ciel ouvert au printemps", explique le porte-parole de Natuur en Bos, Jeroen Denaeghel. "Une grande partie de la vie s’y développe près du sol. On y trouve des oiseaux nicheurs, des petits mammifères et des faons."

Les chiens qui quittent les sentiers pour explorer les sous-bois peuvent nuire aux animaux sauvages, en les mordant mais aussi en provoquant des réactions de stress. "Les odeurs laissées par un chien effraient les animaux", ajoute Jeroen Denaeghel. "Dans certains cas, les animaux adultes ne retournent pas près de leur progéniture et cette dernière meurt de faim."

Ces deux dernières années, les gardes forestiers ont constaté une augmentation des infractions liées aux chiens non tenus en laisse. En 2020 et 2021, 622 et 573 infractions ont été respectivement rapportées, contre 235 en 2019. L’augmentation du nombre de promeneurs dans les zones naturelles lors de la crise de coronavirus n’est sans doute pas étrangère au phénomène. Les contrevenants s’exposent à une amende de 80 euros.