Covid: plus d’obligation de quarantaine après un contact à risques intra-familial

À compter du 17 mars, il ne sera plus obligatoire de se faire tester ou d’observer une quarantaine après un contact à risques au sein du cercle familial.

Covid: plus d’obligation de quarantaine après un contact à risques intra-familial

Cette liberté était déjà offerte à ceux qui sont vaccinés. Elle sera à présent étendue à ceux qui ne le sont pas, ou de manière incomplète.

La décision a été prise ce mercredi par les différents ministres de la Santé réunis en conférence interministérielle (CIM).

Il reste toutefois recommandé de porter le masque pendant 7 jours après le contact à risques avec une personne positive, ou de réaliser un auto-test quotidien.

Après la décision du Codeco la semaine dernière de passer en code jaune, les ministres de la Santé se penchaient ce mercredi sur une nouvelle stratégie de testing, de suivi et de quarantaine.

Ceux-ci se sont appuyés sur les avis du Risk assessment group (RAG), selon lequel la Belgique évolue actuellement au niveau 2 de la situation épidémiologique.

Ce niveau 2 signifie que la Belgique connaît toujours une circulation importante du coronavirus. Les personnes qui présentent des symptômes Covid doivent se faire tester et s’isoler si elles sont positives.

Les ministres ont également évoqué cinq scénarios possibles pour la poursuite de la campagne de vaccination cette année. Le plus probable prévoit l’administration d’une seconde dose booster à l’automne prochain, en commençant par les personnes les plus vulnérables, à savoir les résidents de maisons de repos et les plus de 75 ans.

Ce second booster pourra être administré en même temps que le vaccin contre la grippe aux personnes les plus fragiles, ou à forts risques de contamination (personnel soignant, les immuno-déprimés et les personnes souffrant de comorbidités).

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.