Article abonné offert

Covid: fermer les écoles a accru un sentiment d’insécurité chez les jeunes

Éloignés de leurs camarades, mais aussi du cadre inamovible que représentait jusqu’en mars 2020 l’institution scolaire, de plus en plus de jeunes souffrent de la situation: tel est le constat posé sur le terrain scolaire par les centres PMS.

Romain Veys
Covid: fermer les écoles a accru un sentiment d’insécurité chez les jeunes
En première ligne face à la crise au sein des écoles, les centres psycho-médico-sociaux dressent un constat édifiant: «À l’instar de ce virus qui touche tout le monde à différents niveaux, on constate dans les écoles que tous les jeunes ont ... ©alexandra - stock.adobe.com

En novembre 2020, une étude menée par le professeur Fabienne Glowacz, directrice de l'Unité de recherche ARCh et du service de Psychologie clinique de la délinquance de la Faculté de Psychologie à l'Université de Liège, révélait que les jeunes (12-18 ans) avaient vécu ce qui n'était encore que le début de la crise et des mesures sanitaires comme de véritables "chocs". Augmentation de l'anxiété chez 80% des adolescents interrogés, symptômes de dépression pour 20% d'entre eux et pensées suicidaires pour 9% de ces jeunes: les constats avaient de quoi alarmer.

Sur le même sujet