Covid à l’école: baisse généralisée depuis les congés mais les primaires préoccupent toujours

Après une montée en flèche des cas, les congés d’automne ont permis de stabiliser les contaminations au Covid dans les écoles en Fédération Wallonie-Bruxelles. Le nombre de cas rapportés en primaire, aussi en baisse, reste toujours élevés.

Covid à l’école: baisse généralisée depuis les congés mais les primaires préoccupent toujours
©Photo News

Depuis le début du mois d’octobre, les contaminations s’emballaient jusqu’à atteindre le pic de 2.822 cas pour la période du 18 au 24 octobre. Depuis, les congés ont fait leur effet et seulement 1.885 cas de coronavirus à l’école ont été signalés à l’ONE entre le 8 et le 14 novembre. Même si c’est en primaire que la baisse est la plus importante, les chiffres restent relativement élevés avec 966 cas rapportés. Ce secteur marque une baisse de près de 873 cas par rapport à la dernière période (1.839 cas). Pour le reste, 99 cas recensés proviennent de maternelle, 531 du secondaire, 44 du supérieur non-universitaires et 245 du personnel.

Durant cette même semaine, 1.005 élèves de l’enseignement fondamental, 957 élèves de l’enseignement secondaire et 1484 membres du personnel encadrant ont été déclarés contacts étroits.

À la même période, l’année passée, l’ONE recensait 5.271 cas de COVID-19 pour 900.000 élèves en Fédération Wallonie-Bruxelles, soit 0,58% des élèves.

Pour rappel, les enfants de moins de 6 ans ne sont testés que si la classe est fermée ou l’enseignant positif. Les élèves de primaire ne sont testés que s’ils sont symptomatiques, s’il y a un cas dans le foyer, si l’enseignant est positif ou si la classe est fermée.

Les chiffres de l’année scolaire