Alec Baldwin «dévasté» après son tir mortel lors d’un tournage

Le drame s’est produit jeudi sur le tournage de «Rust», un western à propos d’un homicide accidentel dans lequel l’acteur américain joue le rôle principal.

L'acteur américain Alec Baldwin s'est dit «dévasté» vendredi après avoir tué la veille, vraisemblablement de manière accidentelle, une directrice de la photographie sur le tournage d'un western dans l'État américain du Nouveau-Mexique.

«Les mots me manquent pour exprimer ma stupeur et ma tristesse après l’accident tragique qui a tué Halyna Hutchins», a écrit le comédien sur Twitter, qui a actionné jeudi une arme à feu utilisée sur le tournage du film «Rust», touchant la directrice de la photographie, qui est ensuite décédée de ses blessures, ainsi que le réalisateur Joel Souza.

«Je coopère pleinement avec l’enquête policière quant à la façon dont cette tragédie a pu avoir lieu et je suis en contact avec (le) mari (d’Halyna Hutchins) pour lui offrir mon soutien ainsi qu’à sa famille», ajoute l’acteur.

Halyna Hutchins, 42 ans, a été évacuée jeudi en hélicoptère vers un hôpital voisin, où elle a été déclarée morte par les médecins.

Le réalisateur de «Rust», Joel Souza, 48 ans, a quant à lui été admis à l’hôpital avant de pouvoir en sortir quelques heures plus tard, selon un tweet de l’actrice de «Rust» Frances Fisher qui a reçu un SMS de M. Souza.

Aucune poursuite n’a été engagée à ce stade

D’après le Hollywood Reporter, citant un porte-parole de la production, il s’agit d’un «accident» impliquant un accessoire devant être chargé à blanc. Les services du shérif du comté de Santa Fe ont également indiqué que le drame semblait lié à une arme servant d’accessoire sur le tournage.

L’enquête se poursuivait vendredi et aucune poursuite n’a été engagée à ce stade, précisait jeudi le shérif dans un communiqué.

«M. Baldwin a été interrogé par des policiers», a par ailleurs déclaré à l’AFP le porte-parole du shérif, Juan Rios. «Il a fait des déclarations et répondu à certaines questions. Il s’est présenté volontairement et a quitté l’immeuble après la fin des interrogatoires. Aucune poursuite n’a été engagée et aucune arrestation n’a été faite.»