Nos cinémas privés… de films?

Orphelins des salles bruxelloises, certains distributeurs ont tranché: ils ont annulé ou reporté les sorties prévues, venant accentuer le désarroi des exploitants. Fermeront-ils leurs portes de leur propre chef?

Michaël Degré
Nos cinémas privés…  de films?
Les salles et complexes wallons sont peu remplies, mais ne désespèrent pas (encore). ©ÉdA – Florent Marot

Petit samedi? Reporté. ADN? Reporté. Miss, Falling, Une vie démente? Tous reportés. La fermeture des salles de cinéma bruxelloises, brutalement annoncée fin de semaine dernière, n'a pas tardé à produire les effets attendus: sans garantie de pouvoir rentabiliser leurs investissements sur le seul territoire wallon, plusieurs distributeurs ont choisi de retirer de l'agenda plusieurs des films qui devaient sortir en salles dans les prochaines semaines.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.