Un troisième louveteau tué la nuit dernière dans le Limbourg

Un troisième louveteau de la meute du Limbourg a été tué par une voiture. Il ne reste désormais plus qu’un seul des quatre jeunes nés le printemps dernier.

Alain Wolwertz
Un troisième louveteau tué la nuit dernière dans le Limbourg
Un jeune loup né ce printemps dans le Limbourg (ici une photo du loup dans les Fagnes) a été renversé la nuit dernière. ©Roger Herman – Réseau Loup

Les employés du Natuurhulpcentrum d’Opglabbeek ont été appelés vers 6 heures, lundi matin, après qu’un jeune loup a été retrouvé sur la N76 entre Opglabbeek (Oudsbergen) et Meeuwen. Selon le Natuurhulpcentrum, l’animal est une jeune femelle, la seule de la nichée d’August et Noëlla.

Le 9 octobre, un autre individu avait été trouvé sur la N74 près d’Eksel, lui aussi renversé par une voiture. Celui-ci a été transféré à l’institut de recherche sur la nature et la forêt (INBO) d’Opglabbeek pour un prélèvement ADN, avant d’être transporté au centre de recherche de Grammont.

Un troisième louveteau était également porté disparu depuis quelques semaines. Il n’en resterait donc plus qu’un seul…

Les jeunes loups étaient nés au printemps dernier et ne sortaient pour chasser avec leurs parents que depuis quelques semaines à peine.

Le WWF Belgique rappelle que la route est la cause n° 1 de mortalité des loups et souligne dès lors l’importance d’avoir des liaisons sécurisées entre les différents milieux naturels. Bien qu’installée dans une réserve naturelle, la petite meute n’est pas à l’abri de la circulation puisqu’une route très fréquentée traverse cette réserve.

Réunion d’urgence chez la ministre de l’Environnement

Ce nouvel accident a visiblement interpellé le monde politique puisque la ministre flamande de l’Environnement, Zuhal Demir a convoqué une réunion à ce sujet et voir quelles solutions pourraient être mises en place pour réduire les risques d’accidents pour les trois derniers loups encore vivants en Flandre.