Les vélocistes sont débordés: avec le confinement, les gens se ruent sur les vélos

Les magasins de vélos sont en surchauffe. Tout petit ou très grand, c’est la même chose: ils ne suivent plus la demande. Certains travaillent sur rendez-vous, d’autres ferment pour rattraper le retard. Chez les autres, on fait la file.

Albert Jallet
Les vélocistes sont débordés: avec le confinement, les gens se ruent  sur les vélos
Les vélocistes sont sur les rotules: ils sont pris d’assaut. Le vélo: la révélation de cette crise. ©Fxquadro - stock.adobe.com

«Je me lève à 4 h du matin, je m'arrête à 19 h 30 pour manger et puis je reprends jusqu'à 23 h.» Salvatore Ricci est seul dans son magasin de vélo de Marcinelle, S Concept Bike.