90 % des enfants boivent trop peu

S’hydrater, c’est important pour les reins, le tube digestif… et même le cerveau! Pourtant plus de 90 % des enfants sont en dessous du seuil santé.

Anne Sandront
90 % des enfants boivent trop peu
Enfants, hydratation ©Fotolia

Seulement 9,5% des enfants boivent suffisamment, c'est ce que montre une enquête réalisée par le club européen des diététiciens de l'enfance (CEDE) et Evian. Les enfants de 8 à 12 ans sondés boivent en moyenne moins d'un litre de boisson par jour. «Mais des apports d'eau sont essentiels au maintien des performances physiques et cognitives», explique le DrPhilippe Goyens de l'hôpital universitaire des enfants reine Fabiola.

On pourrait s'attendre à ce que les enfants boivent au moins au moment des repas… Ce n'est pas le cas, selon Isabelle Thiébaut, diététicienne pédiatrique en charge de l'enquête : «Un enfant sur quatre déclare boire moins de 3 à 4 fois par jour.»

Plus de sport, plus d’eau ?

Chez les enfants, il est recommandé de faire du sport trois fois par semaine et de bouger 60 minutes par jour (le double des 30 minutes des adultes!). «L'enquête montre que les enfants qui sont plus sportifs boivent 50ml en plus que les autres. Mais 50ml, ce n'est pas une grande quantité, et ce n'est pas du tout suffisant», remarque Isabelle Thiébaut.

L’eau : beurk !

En ce qui concerne l’eau, en particulier, plus d’un enfant sur deux (56%) affirme en boire moins de deux fois par jour, alors que 7,7% des enfants déclarent ne jamais en boire… tout court!

Que boivent les enfants, alors? L’eau ne représente que 41,3% de l’hydratation de la journée… Un peu plus chez les filles : 43,6%. Elle reste quand même le liquide numéro 1 consommé par les enfants.

En 2e position, non loin de là, arrivent les jus de fruits et soda… 28%! Un chiffre qu’on peut mettre en corrélation avec le nombre d’enfants en surpoids, qui est de 20 à 25%.

En 3e position, vient le lait «mais sa consommation est en forte diminution, en faveur des jus et boissons sucrée, constate Isabelle Thiébaut. Elle précise que 71,8% des enfants ne consomment pas de lait au quotidien et que 73,1% d'entre eux ne consomment jamais de potage.

Le constat est posé, le problème est clairement identifié, reste aux parents et enseignants à prendre le relais auprès des enfants. À l’heure où beaucoup d’entre eux ont du mal à se concentrer en classe, boire de l’eau régulièrement est un remède facile à mettre en place, pas cher, et sans le moindre effet secondaire.