Réseaux sociaux au boulot : il faut des accords

Les entreprises doivent conclure des accords clairs sur l’usage des médias sociaux par leur personnel. C’est l’une des conclusions de la 23e journée des juristes d’entreprises. «Les réseaux sociaux existent et ne disparaîtront pas. Il faut avoir une approche proactive», note Pierre Schaubroeck, de l’Institut des juristes d’entreprise (IJE).

Réseaux sociaux au boulot : il faut des accords
Facebook ©ÉdA – 10342428689

Certaines entreprises empêchent toujours leur personnel d’avoir accès aux réseaux sociaux. D’autres firmes n’ont pas de politique particulière en la matière. Et pourtant, l’utilisation des médias sociaux se rattache à de multiples branches du droit comme le droit privé, commercial, des contrats,etc.

L'institut donne une série de conseils aux entreprises dans ce domaine. Ainsi, elles doivent mieux protéger leur nom et leur marque sur internet. Il est préférable aussi que les informations concernant l'entreprise soient analysées sur internet. Ainsi, bpost a mis en place une cellule destinée à screener les informations la concernant et à y apporter des réponses. «De cette manière, on peut contacter des clients insatisfaits et tenter de trouver une solution. C'est bon aussi pour notre image», explique la juriste d'entreprise Alexandra Jaspar. Une entreprise doit aussi prévoir une sorte de «plan catastrophe» dans le cadre où une faute est commise. «Chez Coca-Cola, deux jeunes ont créé une page fan en leur propre nom. À la place de les attaquer, la direction les a contactés et cette page est devenue la page officielle de Coca-Cola», ajoute M.Schaubroeck.