Le romancier britannique Martin Amis est mort à 73 ans

L'auteur de "Money, Money" et "London Fields" est décédé ce vendredi 19 mai 2023 des suites d'un cancer du poumon.

Belga
(FILES) This May 31, 2003, file photo shows acclaimed British writer Martin Amis at the Miramax Book Convention Dinner Party at the House Restaurant on in Los Angeles, California. Amis has died aged 73 at his home in Lake Worth, Florida, the New York Times and British media reported on May 20, 2023. Amis' wife Isabel Fonseca told media that the author of searing and insightful works such as "Money: A Suicide Note," "London Fields" and "Time's Arrow" passed away on May 19 after a bout with esophageal cancer. (Photo by Amanda Edwards / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)
©2003 Getty Images

Le romancier britannique Martin Amis est mort vendredi dans sa résidence de Floride à 73 ans, ont annoncé samedi le prix littéraire Booker Prize et plusieurs médias.

"C'était l'un des auteurs les plus acclamés et commentés ces 50 dernières années", a affirmé l'institution du prestigieux prix littéraire britannique.

Sa femme, l'écrivaine Isabel Fonseca a indiqué au New York Times et au Guardian que l'auteur de "Money, Money" (1984) et "London Fields" (1989) était mort des suites d'un cancer de l'oesophage.

Son décès est survenu le jour de la présentation à Cannes d'un film inspiré de son livre "La Zone d'intérêt" (2014), qui porte le même nom et a été réalisé par Jonathan Glazer.

Ayant pour cadre Auschwitz, le roman raconte l'histoire d'un officier nazi qui s'est épris de la femme du commandant du camp d'extermination.

La "zone d'intérêt" était l'appellation utilisée par les nazis pour décrire la zone de 40 kilomètres carrés entourant le camp de concentration d'Auschwitz.

Né en 1949 au pays de Galles, Martin Amis a redéfini la littérature britannique de fiction des années 80 et 90 avec des romans au style sombre et mordant.

Il a notamment écrit un livre sur la tragédie du 11-Septembre, intitulé "Le deuxième avion", regroupant articles, nouvelles et essais.

Le Britannique, qui a écrit une dizaine de romans, a été nommé deux fois pour le Booker Prize en 1991 pour "La flèche du temps" et en 2003 pour "Chien Jaune".

Le Times l'a désigné en 2008 comme étant l'un des cinquante plus grands écrivains britanniques depuis 1945.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...