L’ONU vise 100 milliards de dollars pour combler le fossé numérique

Les Nations unies ont demandé mercredi aux pays et au secteur privé de consacrer 100 milliards de dollars d'ici 2026 pour combler plus rapidement le fossé numérique mondial, c’est trois fois plus qu’initialement prévu.

Belga
 Une des causes de la pauvreté: la fracture numérique, qui s’aggrave. Remède: la création d’une permanence.
Illustration ©sebra – Fotolia

Environ 2,7 milliards de personnes dans le monde n’avaient pas accès à internet en 2022 sur une population mondiale de 8 milliards d’humains, selon les données de l’Union internationale des télécommunications, une agence de l’ONU.

”Le fossé numérique qui sépare les pays les moins avancés du reste du monde s’élargit”, a averti l’UIT, lançant un appel à consacrer beaucoup plus de ressources à la connectivité et la numérisation dans les pays les moins avancés.

”La technologie est au sommet des priorités mondiales, mais les avantages de la technologie numérique sont encore hors de portée pour trop de gens”, a déclaré la cheffe de l’UIT, Doreen Bogdan-Martin, dans un communiqué.

”Si nous voulons vraiment numériser le monde d’une manière significative et durable, nous devons prendre des mesures pour accélérer la transformation numérique pour tous”, a-t-elle insisté.

Les 46 pays les moins avancés abritent pratiquement un tiers de toute la population mondiale hors ligne, a déclaré l’UIT. L’accès à internet est jugé trop cher dans tous ces pays sauf deux, déplore l’UIT.

Pour remédier à la situation, l’agence a lancé la coalition numérique Partner2Connect en septembre 2021.

Elle vise à utiliser des partenariats public-privé pour aider à stimuler la numérisation dans les communautés les plus difficiles à connecter, y compris dans les pays les moins avancés, les pays en développement enclavés ou de petits États insulaires.

Cette coalition a commencé à mobiliser des financements directs en février de l’année dernière et a jusqu’à présent récolté des promesses de dons de 30 milliards de dollars.

Douze milliards doivent aider les pays les plus démunis à se connecter plus rapidement.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...