Tirreno-Adriatico: La dernière étape pour Jasper Philipsen, victoire finale de Primoz Roglic

L'anversois Jasper Philipsen a gagné la dernière étape de la 58e édition de Tirreno-Adriatico. Le Slovène Primoz Roglic remporte la course finale.

Belga
Dutch Dylan Groenewegen of Team Jayco Alula and Belgian Jasper Philipsen of Alpecin-Deceuninck sprint to the finish of stage 7, the final stage of the Tirreno-Adriatico cycling race, 154 km from and to San Benedetto del Tronto, in Italy, Sunday 12 March 2023. BELGA PHOTO DIRK WAEM
A droite, Jasper Philipsen dans la course finale du Tirreno-Adriatico

Le Slovène Primoz Roglic (Jumbo-Visma) s'est adjugé la 58e édition de Tirreno-Adriatico (WorldTour), dont la 7e et dernière étape a été disputée sur une distance de 154,5 à San Benedetto del Tronto, en Italie. C'est Jasper Philipsen (Alpecin-Deceuninck) qui a enlevé cette dernière étape, qui proposait dans son final un circuit de 15 km à emprunter cinq fois. L'Anversois a devancé au sprint le Néerlandais Dylan Groenewegen (Jayco AlUla) et l'Italien Alberto Dainese (DSM), signant dans la station balnéaire des Marches sa 25e victoire en carrière, la seconde de la semaine après son succès dans la 3e étape.

Roglic était pratiquement assuré de la victoire finale après ses trois victoires d'étapes consécutives jeudi, vendredi et samedi.

Primoz Roglic, 33 ans, compte désormais 69 victoires à son palmarès. Le champion olympique du contre-la-montre s'adjuge la "Course des deux mers" pour la deuxième fois après un premier succès en 2019. Il succède au palmarès à son compatriote Tadej Pogacar (UAE Team Emirates), qui a remporté Paris-Nice dimanche, une épreuve dont Roglic était le tenant du titre.

Après Tirreno-Adriatico, Primoz Roglic a prévu de disputer le Tour de Catalogne du 20 au 26 mars, avant le Tour d'Italie, où il sera un des rivaux de Remco Evevenpoel dans la lutte pour le maillot rose.

"C'est encore mieux de gagner quand on ne s'y attend pas"

"C'est agréable de revenir à la compétition de cette manière", a déclaré Roglic aux organisateurs après la dernière étape, remportée par Jasper Philipsen à San Benedetto del Tronto. "J'ai vraiment apprécié toute la semaine. Mes coéquipiers ont été très forts. Il y a une semaine, je m'attendais juste à souffrir. C'est encore mieux de gagner quand on ne s'y attend pas. Cela fait du bien avant le Giro".

L'ancien champion de saut à skis n'avait plus couru depuis sa lourde chute sur le Tour d'Espagne, en septembre, après avoir déjà chuté au Tour de France. Il s'était fait opérer en octobre pour stabiliser son épaule droite et était arrivé en Italie "sans pression et sans viser un résultat en particulier", selon les propos de son directeur sportif Merijn Zeeman.

Au général, Roglic termine avec 18 secondes sur le Portugais Joao Almeida (UAE Team Emirates) et 23 sur le Britannique Tao Geoghegan Hart (INEOS Grenadiers).

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...