Feu vert allemand sur les chars Leopard: l'Ukraine salue "un premier pas", Moscou dénonce une "décision extrêmement dangereuse"

La présidence ukrainienne a salué mercredi "un premier pas" après le feu vert de Berlin à la livraison de 14 chars Leopard tout en exhortant les Occidentaux à lui en fournir bien plus face à l'armée russe. La Russie et l'OTAN ont également réagi à cette annonce forte.

Belga
Guerre en Ukraine: l'Allemagne va fournir 14 chars Leopard 2 à l'Ukraine

"Un premier pas a été fait", a commenté sur Telegram Andriï Iermak, le chef de l'administration présidentielle réclamant qu'une "coalition" internationale fournisse des chars lourds à son pays. "Nous avons besoin de beaucoup de Leopards", a-t-il résumé.

De son côté, l'ambassadeur russe en Allemagne a dénoncé mercredi la décision "extrêmement dangereuse" de Berlin de livrer des chars Leopard à l'Ukraine.

"C'est une décision extrêmement dangereuse qui va amener le conflit vers un nouveau niveau de confrontation", a commenté Sergueï Netchaev, selon le compte Telegram de son ambassade, accusant les Occidentaux d'être dans une logique d'"escalade permanente".

"Cela nous persuade une fois encore que l'Allemagne, à l'instar de ses alliés les plus proches, ne veut pas d'une solution diplomatique à la crise ukrainienne, et qu'elle veut une escalade permanente", a-t-il dit.

L'ambassadeur russe a également accusé Berlin, à travers ces livraisons de chars, de "revenir sur sa responsabilité historique" pour "les crimes du nazisme" durant la Deuxième guerre mondiale.

"Avec l'autorisation du gouvernement allemand, des chars portant des croix allemandes vont une fois encore être envoyés sur le +front de l'Est+ ce qui inévitablement va conduire à la mort de soldats russes mais aussi de civils", a-t-il accusé.

Les chars allemands peuvent aider l'Ukraine à "gagner", selon l'OTAN

Le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg a salué mercredi la décision de l'Allemagne de fournir des chars Leopard 2 à l'Ukraine, assurant qu'ils aideront Kiev à l'emporter face aux envahisseurs russes.

"A un moment critique de la guerre lancée par la Russie, ils peuvent aider l'Ukraine à se défendre, à vaincre et à l'emporter en tant que nation indépendante", a-t-il ajouté sur Twitter.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...