Invasion de l'Ukraine : l'Otan pense que Poutine se prépare à une longue guerre

Selon le secrétaire général adjoint de l'Otan, Mircea Geoana, "Poutine se prépare à une longue guerre" en augmentant la production d'armes et en acquérant des équipements supplémentaires. "2023 sera une année difficile et nous devons soutenir l'Ukraine tant que cela restera nécessaire".

Belga
<p>Des soldats ukrainiens réparent un char sur la ligne de front près de Kreminna, dans la région de Lougansk, le 12 janvier 2023</p>
Des soldats ukrainiens réparent un char sur la ligne de front près de Kreminna, dans la région de Lougansk, le 12 janvier 2023. ©AFP

Le président du comité militaire de l'Otan, l'amiral Rob Bauer, a pour sa part déclaré qu'il est crucial de "toujours être prêt à faire face à l'inattendu" et d'informer honnêtement les dirigeants politiques des forces et des faiblesses de l'Otan. "Aujourd'hui, la guerre moderne est autant une affaire de bits et de bots (NDLR: références aux technologies informatiques) que de boue et de sang", a déclaré le Néerlandais.

M. Geoana a également souligné la nécessité de développer les capacités industrielles de production d'armes et de munitions de l'Otan, ainsi que d'utiliser les nouvelles technologies telles que l'intelligence artificielle pour renforcer les capacités de l'Otan. "Il est également important d'investir encore plus dans la défense. L'objectif de 2 % fixé il y a presque dix ans est de plus en plus considéré comme un plancher plutôt qu'un plafond pour les dépenses de défense", a-t-il ajouté.

Un certain nombre d'Etats membres indiquent que cet objectif sera modifié lors d'un prochain sommet de l'Otan, où seront également abordées des questions telles que le renforcement du flanc oriental de l'alliance et la situation militaire en Ukraine.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...