Covid: le vaccin protège les femmes enceintes des complications d'Omicron

La vaccination protège efficacement les femmes enceintes contre les complications dues au variant Omicron, révèle une vaste étude internationale menée dans 18 pays et 41 hôpitaux.

Belga
 Le bébé est né à 32 semaines de grossesse
Les scientifiques ont étudié les dossiers de 1.545 femmes enceintes diagnostiquées avec le variant Omicron et de 3.073 femmes enceintes non diagnostiquées en groupe de contrôle. ©ÉdA

Ces travaux sont publiés dans la revue médicale britannique The Lancet par un réseau international d'hôpitaux dirigé par l'Université d'Oxford, ont indiqué mercredi les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG), qui ont participé à l'étude.

Les scientifiques ont étudié les dossiers de 1.545 femmes enceintes diagnostiquées avec le variant Omicron et de 3.073 femmes enceintes non diagnostiquées en groupe de contrôle. Résultats: durant la grossesse, le variant Omicron était associé à des risques accrus de morbidité maternelle, de complications graves et d'hospitalisation, surtout chez les femmes symptomatiques et non vaccinées.

Les femmes vaccinées étaient, quant à elles, bien protégées contre les symptômes et les complications graves du Covid-19. Elles présentaient un risque très faible d'admission dans un service de soins intensifs. La meilleure prévention s'est avérée être une vaccination complète, de préférence avec une dose de rappel.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...