Allemagne : des incidents entre des militants anti-charbon et des policiers à Lützerath

Des incidents ont opposé ce samedi manifestants anti-charbon et policiers lors d'un vaste rassemblement de plusieurs milliers personnes dans l'ouest de l'Allemagne, la police déplorant que des barrières de protection aient été enfoncées à proximité d'une immense mine de charbon à ciel ouvert.

Belga

"Les barrières de police ont été brisées. Aux personnes devant Lützerath : "Sortez de cette zone immédiatement !" ", a tweeté la police qui a également signalé l'intrusion de manifestants sur le site de la mine.

Un peu plus tôt, des journalistes avaient assisté à des échauffourées entre des groupes de manifestants et la police visée par des tirs d'engins pyrotechniques. Des médias faisaient état de jets de pierres.

Un journaliste a vu un manifestant blessé à la tête tandis que des sirènes d'ambulance résonnaient sur les lieux de la manifestation, difficile à contenir car se dispersant en petits groupes à travers les champs boueux entourant la mine.

Selon les organisateurs, la manifestation, en présence de l'activiste suédoise Greta Thunberg, a rassemblé quelque 35.000 personnes.

Police officers walk next to people who attend a protest rally at the Garzweiler opencast mining near the village Luetzerath in Erkelenz, Germany, Saturday, Jan. 14, 2023. Swedish climate campaigner Greta Thunberg takes part in that protest rally after she visited the tiny village of Luetzerath on Friday and took a look at the nearby Garzweiler open coal mine. (AP Photo/Michael Probst)
Des incidents ont eu lieu des policiers et des manifestants. ©Copyright 2023 The Associated Press. All rights reserved

Sur des images de télévision, une rangée de policiers en tenue anti-émeute, casqués et équipés de boucliers, protégeaient les bords de la fosse de la mine profonde de plusieurs dizaines de mètres dont s'approchaient des manifestants.

"Certaines personnes sont entrées dans la mine. Eloignez-vous immédiatement de la zone de danger !", a encore tweeté la police.

Les forces de l'ordre protégeaient également l'accès au hameau de Lützerath, fermé par des grilles et occupé par plusieurs dizaines d'activistes en cours d'évacuation par les forces de l'ordre depuis plusieurs jours.

C'est en soutien aux activistes anti-charbon qui occupent ce hameau abandonné que la manifestation avait été organisée.

Le site de Lützerath, situé dans le bassin rhénan, entre Düsseldorf et Cologne, doit disparaître pour permettre l'extension d'une immense mine de lignite à ciel ouvert, l'une des plus grandes d'Europe, exploitée par l'énergéticien allemand RWE.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...