Un procureur spécial nommé pour enquêter sur les documents confidentiels de Biden, qui ont été "déplacés par inadvertance" selon son avocat

Le ministre américain de la Justice Merrick Garland a nommé jeudi un procureur indépendant pour enquêter sur les documents confidentiels retrouvés dans un ancien bureau et dans la résidence privée de Joe Biden.

Belga
Speciale procureur aangesteld voor onderzoek naar vertrouwelijke documenten bij Biden
Le ministre américain de la Justice Merrick Garland a nommé un procureur spécial. ©BELGA

"J'ai signé un document nommant Robert Hur procureur spécial", qui "l'autorise à enquêter sur toute personne ou entité qui pourrait avoir violé la loi" dans cette affaire, a-t-il dit lors d'une courte allocution.

Cette décision est "dans l'intérêt public" et était nécessaire en raison des "circonstances extraordinaires", a-t-il ajouté.

"Cette nomination rappelle au public l'attachement du ministère à l'indépendance de la justice dans les affaires particulièrement sensibles, et son engagement à prendre des décisions uniquement guidées par les faits et la loi", a-t-il poursuivi.

Des documents confidentiels retrouvés dans la résidence privée de Biden à Wilmington

M. Hur est actuellement associé d'un cabinet d'avocats à Washington. Ce diplômé des universités de Stanford et Harvard était auparavant procureur fédéral dans le Maryland de 2018 à 2021. Il avait été nommé à ce poste par Donald Trump.

De 2007 à 2014, lorsqu'il était procureur fédéral adjoint dans le district du Maryland, il a selon le ministère de la Justice travaillé sur des affaires liées à la violence des gangs, aux infractions par armes à feu, au trafic de stupéfiants ainsi qu'à la fraude dans les institutions financières et la corruption.

"Déplacés par inadvertance"

Les documents confidentiels retrouvés dans un bureau et dans la résidence privée de Joe Biden ont été "déplacés par inadvertance", a assuré jeudi l'avocat de la présidence après la nomination par la justice américaine d'un procureur spécial pour enquêter sur ce dossier.

"Nous sommes certains qu'une enquête minutieuse montrera que ces documents ont été déplacés par inadvertance et que le président et ses avocats ont agi promptement lorsqu'ils ont découvert cette erreur", a indiqué Richard Sauber dans un communiqué.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...