Un "défilé de cyclones" continue de s'abattre sur la Californie

La Californie, frappée par un "défilé incessant de cyclones" selon les services météorologiques, va connaître jeudi de nouveaux déluges, après des inondations et glissements de terrain qui ont déjà fait au moins 18 morts.

Belga
In this photo provided by Neil Collins, floodwaters continue to flow at the intersection of Wellsona Rd. and San Marcos Rd. near the San Marcos Creek in San Miguel, Calif., on Monday, Jan. 9, 2023. Search efforts for 5-year-old Kyle Doan, who was swept away Monday, Jan. 9, by rising floodwaters after his mother's truck was hit by water currents, continued for a third day, Wednesday, Jan. 11.  (Neil Collins via AP)
Un "défilé de cyclones" continue de s'abattre sur la Californie ©Neil Collins

Les intempéries prévues se dirigeront vers la partie septentrionale de cet Etat de l'Ouest américain, a averti le National Weather Service (NHS). D'autres Etats sur la côte pacifique du Nord-Ouest devraient être touchés tôt samedi, a-t-il ajouté ensuite.

"Les pluies les plus intenses devraient impacter le Nord-Ouest de la Californie durant les deux prochains jours", avec des précipitations pouvant atteindre quelques centimètres, selon le NHS.

Les pluies torrentielles des jours précédents sur des sols déjà saturés d'eau ont généré de vastes coupures de courant, de nombreuses inondations, déraciné quantité d'arbres et coupé des routes majeures, les flots entraînant parfois des automobilistes.

Par endroits, des niveaux de précipitations jamais atteints depuis 150 ans ont été enregistrés.

Une partie du Nord de la Californie a été placée mercredi sous le coup d'alertes inondations ou d'avertissements de temps hivernal.

Plus de 35.000 foyers et entreprises étaient privés d'électricité tôt jeudi, selon le site spécialisé PowerOutage.us.

Le gouverneur de Californie Gavin Newsom a mis en garde contre les tempêtes à venir, moins puissantes mais tout aussi dangereuses.

"Cet endroit est trempé. Et maintenant, une quantité plus modeste de précipitations peut avoir un impact plus grand en termes de conditions sur le terrain", a-t-il averti, soulignant que les prévisions tablent sur une poursuite des intempéries au moins jusqu'au 18 janvier.

Selon ses services, les tempêtes des dernières semaines ont causé au moins 18 morts, soit "plus que les feux de forêt des deux dernières années".

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...