Roumanie: nouvelles perquisitions en lien avec l'influenceur Andrew Tate

Les procureurs roumains ont annoncé jeudi de nouvelles perquisitions dans le cadre de l'enquête pour proxénétisme visant le controversé influenceur masculiniste britannique Andrew Tate, en détention depuis fin décembre.

Belga
FILE - Andrew Tate leaves the Court of Appeal, in Bucharest, Romania, Tuesday, Jan. 10, 2023. A court in Romania's capital Bucharest has ruled against an appeal by the divisive social media personality Andrew Tate who challenged asset seizures by prosecutors who are investigating him on charges of being part of an organized crime group and human trafficking, an official said Wednesday. (AP Photo/Alexandru Dobre, File)
Andrew Tate ©Copyright 2023 The Associated Press. All rights reserved.

"Sept mandats ont été lancés contre des propriétés" à Bucarest et dans les environs de la capitale, selon un communiqué du parquet chargé de la lutte contre le crime organisé (DIICOT).

L'ancien kickboxeur Andrew Tate et son frère Tristan, respectivement âgés de 36 et 34 ans, sont accusés de "constitution d'un groupe criminel organisé, de trafic d'êtres humains et de viol", des allégations qu'ils nient.

Deux de leurs proches, de nationalité roumaine, ont également été interpellées le 29 décembre, au cours d'une vaste opération menée après plusieurs mois d'enquête.

Le réseau, qui opérait depuis 2019, a recruté "plusieurs victimes, dont des mineures", à des fins d'exploitation sexuelle", a précisé le parquet.

Elles étaient dupées par les deux hommes qui simulaient des sentiments à leurs égards, avant d'être forcées à la prostitution et à la production de films pornographiques.

Les procureurs expliquent avoir identifié "des profils créés sur des sites web afin d'attirer des clients potentiels". "Des appartements ont par ailleurs été loués" dans le centre de Bucarest et à Constanta, sur les bords de la mer Noire.

Seize téléphones et du matériel informatique "destiné aux activités de videochat" ont été retrouvés dans les lieux perquisitionnés jeudi.

Les enquêteurs se penchent également sur plusieurs voyages organisés dans des pays tels que la Suisse, l'Allemagne, la France, le Royaume-Uni et les Émirats arabes unis, durant lesquels les victimes étaient contraintes à se prostituer.

Les membres du groupe récoltaient ensuite l'argent par des transferts bancaires ou en mains propres.

De nombreux biens appartenant aux Tate, notamment une collection de voitures de luxe, ont été saisis depuis fin décembre et placés sous scellés. Selon des sources judiciaires citées par l'agence Agerpres, les enquêteurs ont jusqu'à présent recensé 15 automobiles de luxe et 10 propriétés leur appartenant.

Les deux frères ont comparu mardi devant le tribunal de Bucarest pour tenter d'obtenir leur mise en liberté mais leur demande a été rejetée, les juges ayant invoqué le "risque de fuite" et le "danger pour l'ordre public".

Leur avocat, Eugen Vidineac, a promis de "faire éclater la vérité".

Andrew Tate, qui possède un passeport américain, était apparu dans l'émission télévisée Big Brother en 2016. Il avait été éliminé de la compétition après la diffusion d'une vidéo le montrant en train de frapper une femme.

Suspendu de plusieurs réseaux sociaux pour des propos misogynes, son compte Twitter a été récemment rétabli. Suivi par 4,5 millions de personnes, il s'était fait remarquer peu avant son arrestation par un échange très vif et abondamment commenté avec l'écologiste suédoise Greta Thunberg.

Crâne rasé, barbe bien taillée et muscles saillants, le trentenaire assure être un multimillionnaire et monnaie ses conseils aux hommes pour les aider à devenir riches via "l'université Hustler", un site internet de coaching payant qui revendique plus de 160.000 clients.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...