Une nouvelle condamnation à mort en lien avec les manifestations en Iran

La justice iranienne a condamné à la peine capitale un homme pour son implication présumée dans les manifestations déclenchées par la mort en détention de la jeune Mahsa Amini, a indiqué mardi l'organe de l'Autorité judiciaire Mizan Online.

Belga
People attend a vigil marking the three-year anniversary of the downing of flight PS752, in Toronto on Sunday, Jan. 8, 2023. (Christopher Katsarov/The Canadian Press via AP)

Le tribunal a condamné à mort Javad Rouhi notamment pour "corruption sur terre", "apostasie par profanation du Coran en le brûlant" et "destruction et incendie de biens publics", a-t-il précisé.

Cette condamnation à mort porte à 18 le nombre de verdicts de peine capitale en lien avec la contestation née après la mort, le 16 septembre, de Mahsa Amini (22 ans) à la suite de son arrestation par la police des moeurs pour violation présumée du code vestimentaire pour les femmes, selon un décompte établi par l'AFP à partir d'annonces officielles. Parmi ces condamnations, quatre ont été exécutées, suscitant un tollé international.

Les autorités qualifient généralement les protestations d'"émeutes" encouragées par des pays et organisations hostiles à l'Iran.

Javad Rouhi, dont l'âge n'a pas été précisé, a été condamné pour avoir été "le meneur d'un groupe d'émeutiers" à Noshahr (nord) et avoir "incité et encouragé les citoyens à l'émeute", a affirmé Mizan Online.

Cette décision peut faire "l'objet d'un recours devant la Cour suprême", précise l'agence.

Début janvier, la Cour suprême avait confirmé la peine capitale de deux hommes en lien avec les manifestations. Ils n'ont donc plus aucun recours et peuvent être exécutés à tout moment.

Par ailleurs, le journaliste iranien Mehdi Beikoghli a été libéré sous caution après son arrestation jeudi, a annoncé mardi son épouse citée par le journal Etemad. Pour ce quotidien, il avait mené ces dernières semaines des entretiens avec des familles de prisonniers condamnés à mort en lien avec les manifestations.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...