L'acteur Edward Norton découvre qu'il est le descendant direct... de Pocahontas (vidéo)

Star de "Fight Club" et de "Glass Onion", Edward Norton a découvert que Pocahontas, la plus célèbre des amérindiennes, était sa 12e arrière grand-mère. L'acteur a été moins ravi d'apprendre qu'un de ses ancêtres était un esclavagiste.

La Rédaction de L'Avenir
Edward Norton et Pocahontas font partie de la même famille.
Edward Norton et Pocahontas font partie de la même famille. ©Belga

Vous vous êtes parfois demandé si vous aviez un ancêtre célèbre ? Vous n'êtes pas seul puisque, visiblement, même certaines stars se posent la question.

Dans la famille d'Edward Norton, la rumeur selon laquelle Pocahontas était une lointaine ancêtre n'était pas neuve. Un "on-dit" jamais réellement confirmé, jusqu'à ce que l'acteur de 53 ans participe ce mardi 3 janvier à "Finding your roots", une émission de la chaîne PBS qui explore l'arbre généalogique des célébrités.

L'animateur Henry Louis Gates a révélé à la star de "Glass Onion" - le carton du moment sur Netflix avec plus de 127 millions d'heures de visionnage cette semaine - qu'il était un descendant direct de Pocahontas, la célèbre figure amérindienne du 17e siècle, dont l'histoire a été romancée par Disney dans un long métrage d'animation en 1995.

"Il existe une trace écrite directe que votre 12e arrière-grand-mère et 12e votre arrière-grand-père sont John Rolfe et Pocahontas. Il n'y a aucun doute là-dessus", lui a-t-il dévoilé.

"Cela vous fait juste réaliser à quel point vous êtes un petit morceau de toute l'histoire humaine", a réagi Edward Norton, visiblement ému par la découverte.

Selon l'animateur du show généalogique, Pocahontas s'est mariée avec le colon britannique John Rolfe le 5 avril 1614 à Jamestown, en Virginie. Plusieurs documents attestent que Pocahontas a perdu la vie trois ans plus tard en Angleterre, tandis que John Rolfe est décédé aux alentours de mars 1622.

Un ancêtre esclavagiste : "Désagréable à entendre"

Dans l'émission, l'acteur notamment connu pour ses rôles dans Fight Club, American History X ou Birdman a également appris que l'un de ses ancêtres possédait une famille d'esclaves, dont 5 jeunes filles. "C'est désagréable à entendre, et on devrait tous être mal à l’aise avec ça. Quand on lit 'Un esclave âgé de 8 ans', ça vous donne juste envie de mourir", a-t-il avoué.

Pour Edward Norton, le passé esclavagiste des Etats-Unis "fait partie de l'histoire du pays" et "il faut avant tout le reconnaître et ensuite le combattre".

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...