Covid-19 : les 27 adoptent une position stricte envers la Chine

Les États membres sont fortement incités à demander un test négatif de moins de 48 heures aux voyageurs venant de Chine. Mais aussi à effectuer des tests aléatoires dès leur arrivée sur le territoire.

Clément Boileau
 L’ampleur de la vague de contaminations qui touche la Chine actuellement est inconnue.
L’ampleur de la vague de contaminations qui touche la Chine actuellement est inconnue. ©AFP 

Ce fut une longue journée (mercredi) de discussions entre les États membres de l’Union européenne. L’objet du débat : les mesures concernant les voyageurs chinois arrivant sur le territoire européen. Les 27 devaient en effet s’entendre pour adopter une position commune, alors que la Chine connaît une vague épidémique inédite après avoir relâché ses restrictions sanitaires, drastiques depuis le début de la pandémie.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...