Comment Harry est entré en guerre contre la famille royale britannique

À l’instar du livre qu’il publiera le 10 janvier 2023, le prince Harry multiplie les critiques à l’encontre de la famille royale britannique depuis plus de cinq ans. Retour sur les grandes frondes du second fils de Diana.

La Rédaction de L'Avenir

Ce jeudi, à quelques jours de la sortie officielle du livre du prince Harry, “Le suppléant”, le quotidien “The Guardian” publie un premier extrait qui fait grand bruit. Quelques lignes au cours desquelles le second fils de Charles et Diana explique que son grand frère, William, l’a fait tomber par terre lors d’une dispute au sujet de sa femme Meghan Markle jugée “difficile” et “impolie”.

Dans la foulée d’autres sorties médiatiques du même acabit, cet extrait du “Suppléant” symbolise la mésentente grandissante entre Harry et le reste de la famille royale britannique. Une rupture qui dure depuis plus de cinq ans et l’officialisation de ses fiançailles avec l’actrice américaine.

Retour sur les moments forts qui ont poussé le prince Harry à s’éloigner de sa famille.

“Est-ce que tu es sûr de vouloir épouser cette fille ? ”

Très différents, William et Harry n’ont sans doute jamais été les bons amis que la presse a présentés durant des années. Loin des caméras, les enfants de Lady Di se disputaient fréquemment, révèlent désormais les proches de la famille royale.

Pourtant, c’est en 2017, lorsqu’il annonce ses fiançailles à ses proches que le prince Harry va commencer à prendre ses distances. À l’époque, une remarque de son frère William l’aurait notamment irrité.

“Le jour où Harry annonce avec joie à son frère aîné qu’il va épouser Meghan Markle, rien ne se passe comme prévu, écrit Pierrick Geais, auteur du livre “Prince William, la vraie vie d’un futur roi”. William est très surpris de cette annonce, et dit même à son jeune frère : “Est-ce que tu es sûr de vouloir épouser cette fille ? ”. Harry ne supporte pas que son frère émette des doutes sur ce possible mariage, et il supporte encore moins que William parle de Meghan en ces termes. ”

Entre les frangins, la mèche est allumée. Et les accusations de harcèlement des employés de la duchesse de Sussex, en 2018, ne feront que tendre un peu plus leur relation. Le prince William et son cadet se disputant violemment à propos du comportement de l’actrice.

“Nous sommes sur des chemins différents”

“On existe, on ne vit pas. ” En 2019, dans un documentaire intitulé “Harry&Meghan : An African Journey”, le couple princier s’épanche publiquement pour la première fois sur leur situation au sein de la famille royale.

Outre l’acharnement médiatique dont Meghan Markle se dit victime, une déclaration du prince retient toute l’attention.

“Nous sommes frères et nous le serons toujours. Nous sommes sur des chemins différents en ce moment, c’est certain, déclare Harry. Mais je serai toujours là pour lui comme il sera toujours là pour moi. Nous ne voyons plus autant qu’avant car nous sommes très occupés. Mais je l’aime et la majorité des problèmes sont créés à partir de rien. Mais entre frères, vous avez de bons jours et de mauvais jours. ”

Le message est à peine voilé : plus rien ne sera jamais pareil entre les deux frères.

“Des inquiétudes” sur la couleur de peau d’Archie

Les mois passent et les Sussex décident finalement d’abandonner leur titre pour s’établir aux États-Unis et s’éloigner des paparazzi et de la famille royale britannique. La situation se tasse… jusqu’en mars 2021 et l’interview qu’ils accordent à Oprah Winfrey. Un long entretien dans lequel ils évoquent leur nouvelle vie outre-Atlantique mais aussi les raisons qui les ont poussés à quitter le Royaume-Uni.

“Mon père et mon frère sont prisonniers” du système, résume ainsi le prince Harry, “vraiment déçu” par Charles, qu’il estime ne pas l’avoir soutenu suffisamment durant l’épreuve qu’il a traversée.

Autre moment marquant : Meghan Markle a affirmé durant l’entretien qu’une personne de l’entourage royal, refusant de la nommer spécifiquement, s’inquiétait de la couleur de peau qu’aurait Archie avant sa naissance.

“Des propos désagréables” pendant les funérailles de Philip

Un mois plus tard, en avril 2021, les funérailles du prince Philip réunissent toute la famille royale britannique, à l’exception de Meghan Markle.

Venu seul pour rendre hommage à son grand-père, décédé à l’âge de 99 ans, le prince Harry est aperçu en train de discuter avec son frère. De quoi espérer une réconciliation pour de nombreux supporteurs de la couronne. Pourtant, selon Robert Lacey, historien et conseiller sur la série “The Crown”, “ils ont échangé des propos désagréables et personnels” une fois les portes de la chapelle Saint-Georges fermées.

“Ils trouvent normal de mentir pour protéger mon frère”

Plus récemment encore, en décembre 2022, la plateforme de streaming Netflix a diffusé une mini-série consacrée aux Sussex. Six épisodes dans lesquelles les amants écornent la presse mais aussi la famille royale, accusée de mensonges. “Ils trouvent normal de mentir pour protéger mon frère mais n’étaient pas prêts à dire la vérité pour nous protéger”, estime ainsi Harry au sujet de son aîné William, héritier de la couronne.

“Ma femme comme ma mère ont souffert de dépression et n’ont eu aucune aide de la famille royale”, déplore encore le cadet de Diana, visiblement prêt à tout révéler au grand public.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...