Paraplégique, il doit payer une amende de 166€ pour s’être garé sur une place handicapé

Un Français a reçu une amende de 166€ pour s’être garé sur une place handicapé. L’homme est pourtant paraplégique depuis 25 ans. Mais un oubli de carte et une date de validité périmée sont à l’origine de l’infraction.

La Rédaction de L'Avenir
Image d'illustration
Image d'illustration ©Adobe Stock

Alexandre Delefortrie est Français, et pourtant, c’est une histoire “à la belge” qu’il est en train de vivre.

L’homme originaire d’Amiens a été condamné début décembre à payer 166 euros d’amende pour avoir stationné sur une place handicapé. Seul problème : Alexandre est handicapé, étant paraplégique depuis 25 ans à la suite d’un accident de motocross.

Pourquoi Alexandre a-t-il alors reçu une amende ? Le jour des faits, le 21 août 2021, il n’avait pas apposé sa carte de stationnement handicapé contre le pare-brise. Or, le détenteur de pareille carte est obligé de le faire lorsqu’il se gare sur un emplacement prévu à cet effet, afin de prouver qu’il est bien en droit de s’y garer. “Je n’avais pas de carte de stationnement handicapé dans mon camion, elle était dans mon autre voiture, mais j’avais mis ma carte d’invalidité. D’accord je suis en tort, mais j’ai ensuite adressé toutes les preuves à la police municipale, mais qu’importe, la justice n’a rien voulu savoir”, explique-t-il au journal français Le Courrier Picard.

Alexandre Delefortrie souhaite alors faire annuler son amende. Pour ce faire, il envoie une copie de sa carte aux forces de l’ordre. Nouveau problème : celle-ci n’était plus valide depuis 2007. Sa demande a donc été rejetée. “J’ai pourtant bien un duplicata de cette carte qui est à titre définitif. Je suis en fauteuil roulant et je ne remarcherai plus jamais de la vie. J’ai peut-être omis de refaire les démarches administratives en préfecture, mais ça ne changera rien, je serai en fauteuil roulant tout au long de ma vie”, confie-t-il à nos confrères du Courrier Picard.

Le Français compte faire appel à la décision de justice et demander indulgence auprès du maire d’Amiens. “Il ne faut quand même abuser et être aussi pointilleux. Les policiers municipaux ont fait du zèle. Si j’ai une carte d’invalidité apposée sur mon pare-brise, ce n’est pas pour n’importe quoi. Le plus fort dans cette histoire, c’est que la justice me fait un geste si je paie l’amende dans le mois avec 20 % de réduction”, ironise-t-il toutefois.

En France, une amende pour stationnement non autorisé s’élève initialement à 135 €, mais des frais de procédure en justice ont porté ce montant à un total de 166 € pour Alexandre. “Il est hors de question que je paie”, a toutefois averti le Français.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...